Casey + R.Can + scène slam + after Dj

Une co-réalisation Pollux Asso/Scène Nationale d’Albi:

@L’Athanor – 17/04/17
CASEY
Anomali(e)s

On sait qu’à chaque nouvelle apparition de Casey, des oreilles s’ouvrent et d’autres sifflent, des bouches se ferment et d’autres se délient. Le bon hip hop est forcément subversif, brut de décoffrage. Chez Casey, l’addiction pour le hip hop est apparue grâce à son cousin et les cassettes audio sur lesquelles il enregistrait le fameux Deenastyle de Radio Nova. Elle découvre l’armada américaine de la fin des années 80 et les premiers balbutiements du rap en français. Le déclic est immédiat. L’écriture, le rap deviennent indissociables de sa vie. Avec un franc-parler de franc-tireur, une aisance littéraire de tribun, Casey y déploie une radicalité de propos rarement entendue. Les rimes sont cinglantes, les attaques intransigeantes.

Héry, Laloo ainsi que Soul G et le vétéran Stofkry accompagnent magistralement et sobrement les idées noires de Casey. Loin d’être apaisée, Casey bondit une nouvelle fois à la gorge de ceux qui la répugnent. La bête est lâchée, elle n’est pas prête à capituler !

« Sa pensée est bestiale, sa colère officielle Vous la reconnaîtrez, son pelage est spécial Libérez la bête, effacez sa dette […] Elle n’a pas d’autre tort que d’avoir une autre tête » Extrait de « Libérez la Bête »

RCAN:
R.Can est un drogué de l’humanité qui se définit lui-même comme « un chanteur positif ». Il met son flow acéré au service de messages d’espoir. Il « avance » avec l’objectif de donner de l’énergie, de partager des vibrations positives et surtout de forcer les gens à voir la vie autrement. Sur scène, son rap est sublimé par les excellents musiciens de l’urban club qui passent du Jazz à la musique festive en quelques notes.

Scène slam à 19h.

After DJ.

Atelier d’écriture avec l’artiste (sur inscription).