fbpx
MENU CLOSE

Don’t Worry Honey – Rockabilly 50’s [SCÈNE LOCALE]

Les actions culturelles à Albi menées par Pollux Asso, ce n’est pas que des concerts ! Dans sa volonté de démocratisation des pratiques musicales et de soutien à la scène locale, l’association met en place diverses actions en lien avec les musiques actuelles et amplifiées : ateliers musicaux, accompagnements d’artistes émergents… Aujourd’hui, focus sur le groupe Don’t Worry Honey.

Rencontre internet et retour dans les 50’s

Les rencontres sur internet, ça marche aussi pour la musique ! C’est par une petite annonce que se fait la rencontre entre Seb et Nico, qui fondent “Don’t Worry Honey”. Le premier s’imagine héritier d’Elvis, chante et joue de la contrebasse, le second aime le rock enragé et crasseux des fonds de caves… L’entre deux donne naissance à un “ Rockabilly non assumé tendant vers un rock plus dur mais résolument mélodique ”. Rejoint par Julien à la batterie en 2018, le trio est fin prêt à enregistrer des morceaux et se produire en live. Depuis, le groupe suit son petit bonhomme de chemin, entre légèreté et bonne humeur et prépare un premier album totalement auto produit pour 2020 !

Une démo… en attendant l’album !

Le premier album de Don’t Worry Honey est prévu pour 2020, mais une démo quatre titre est déjà en écoute sur Bandcamp !

L’influence 50’s se fait sentir dès les premières secondes de My Babe’s Crazy qui lance la démo. Contrebasse qui claque, distorsion légère mais présente, chant grave… L’énergie rockabilly se fait sentir tout au long de cette démo qui donne envie de swinguer dans son salon. Dans le second morceau, Inkredible Girl, difficile de ne pas penser à la bande son de Pulp Fiction de Tarantino, avant de poursuivre avec Samy Detective et Trafic Jam qui s’inscrivent dans la même veine. Le rendu est propre, pour un rockabilly énergique qui a bien digéré les différents styles musicaux pour en garder le meilleur et l’agrémenter de notes plus modernes.

L’interview mitraillette

Aujourd’hui, rencontre avec Seb, contrebassiste et chanteur de Don’t Worry Honey, pour faire connaissance avec le groupe !

Le mot que tu dis tout le temps : Kitsch-Cool

Le dernier film que tu as vu : Dirty Dancing

Le groupe que tu écouteras toujours :  Johnny Cash

Mohawk ou banane : les deux !

Vespa ou Harley : Royal Enfield

Ta devise : « ni plus ni moins, bien au contraire »

Ton bled de cœur : Castres

Le nom de ton premier groupe : Lucky Jane

Un souvenir de concert : Fête de la musique à Villefranche de Lauragais : grosse scène, bon matos, personne (mais VRAIMENT P.E.R.S.O.N.N.E.), payé 10 balles, joie bonheur…

Un souvenir, une anecdote Pollux Asso : Les 3 ans de la Berlue à Gaillac, premier concert après le confinement, et le plus gros qu’on ait fait, c’était le pied !!

Tes quatre titres du moment :

– Punch Drunk, Dr Feelgood

– Ain’t No Saguaro in Texas, Reverend Horton Heat

– See You Later Alligator, Bill Halley

–  The Devil Went Down To Scunthorpe, The Toy Dolls

L’actu

Comme nous vous l’avons précisé dès le début de cette présentation, Don’t Worry Honey prépare son premier album. Le groupe lancera également à retrouver au Zguen Fest le jeudi 17 septembre 200, pour les 20 ans de Pollux Asso !